Puerto Natales

Avant d’arriver au Chili, il faut passer la douane et il est interdit de passer avec des fruits et légumes. Nous avions, nous croyions, bien calculé notre coup, puisque nous avions mangé nos pommes et tomates avant la frontière. Au poste de frontière, nos sacs passent sous les rayons X et là, ils voient quelque chose. Ils nous font ouvrir nos sacs et trouvent un oignon (qu’on avait oublié !), la dame commence par nous dire : l’amende est de 200 US$ (Aaaaaah !), puis elle jette l’oignon et nous dit qu’elle n’a rien vu… Ouf ! On a eu peur ! Ça ne rigole pas ici avec les fruits et légumes !

Nous trouvons notre logement et y dormons à poings fermés.

Le lendemain, petite visite tranquille de la ville pour notamment faire connaissance avec la mascotte de la ville : le Milodon, sorte de paresseux préhistorique qui a disparu il y a 8-10 000 ans et découvert dans une grotte non loin de la ville.

4 réponses sur “Puerto Natales”

  1. Cet arbre « désespoir des singes » s’appelle aussi Araucaria du …Chili !
    Et il y en a au parc de la Tête d’or et un juste à côté de chez nous à … Tassin-la-Demi-Lune (France).
    Le monde est petit ?
    Continuez bien ! Régalez-vous, régalez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.