La randonnée du Fitz Roy

Pour notre deuxième jour, nous décidons de faire la fameuse randonnée du Fitz Roy : Laguna de los tres.  12 km aller. On est à 8h devant l’entrée de la randonnée. Les enfants montent tranquillement avec assurance. Ils courent un peu moins aujourd’hui 😉 La randonnée est très belle. Le temps assez moyen. La journée était censée être plus jolie que celle de la veille mais ce n’est pas le cas. Le vent est très fort. A tel point qu’on est souvent déséquilibré. Il pleut par intermittence, jamais vraiment très fort mais cela fouette avec le vent. Nous sommes à 1,5km de l’arrivée. Un panneau nous avertit que cette zone est dangereuse en cas de vent et de pluie. Nous décidons de nous arrêter pour manger et d’entamer ensuite la descente. Nous ne le regretterons pas. En discutant avec des personnes sur le retour, ils nous ont fait le récit de grandes pierres plates mouillées et sans arbre avec un vent violent… Bon bref, il faut savoir rester humble face à la nature, surtout avec des petits loulous !

Ça ne nous a pas gâché notre randonnée pour autant. Les paysages étaient très beaux ! Nous sommes rentrés vers 17h, avons cherché un magasin où racheter deux gourdes (une oubliée dans un bus, une cassée le mois précédent) et avons offert aux enfants des chocolats chauds dans un bar. 42 km en deux jours, ils peuvent être fiers d’eux !

Le lendemain, nous avons pris à 8h notre bus pour redescendre à El Calafate. A 16h, nous avons pris un autre bus pour Puerto Natales. Direction, le Chili !

Le saviez-vous ?

  • Le superbe massif escarpé du Fitz Roy, en Patagonie du Sud, près d’El Chaltèn, est l’une des plus belles destinations d’alpinisme au monde. Les montagnes du Parque Nacional Nahuel Huapi sont accessibles quel que soit votre niveau.
  • Les sommets en haut desquels se tient le Petit Prince ressemblent au massif du Fitz Roy – l’un d’eux porte désormais son nom. Saint-Exupéry ne sut jamais l’impact phénoménal de son jeune héros. En 1944, juste après la publication du Petit Prince, il disparut en Méditerranée au cours d’un vol de reconnaissance. Son appareil, un P38 Lightning, ne fut retrouvé qu’en 2000, au large de Marseille. L’écrivain a raconté son expérience en Patagonie dans deux romans salués par la critique, Vol de nuit et Terre des hommes.

2 réponses sur “La randonnée du Fitz Roy”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.