Laguna Cerro Torre

Nous arrivons à El Chalten le 31 janvier. El Chalten, la capitale argentine du trekking. Ici, on ne rencontre pas beaucoup d’argentins mais beaucoup de randonneurs du monde entier ! On rencontre beaucoup de français. Au grand plaisir des enfants qui aiment interpeller les personnes francophones que nous rencontrons. Galien, toutes les 5 minutes : Hablás francés ?

Nous sommes ici pour deux jours complets et 3 nuits. Nous sommes bien décidés à mettre à profit nos deux jours pour faire LES deux grosses randonnées du coin.

Pour notre premier jour, le réveil sonne à 6h30. Il pleut… beaucoup. On se rendort. 7h, 8h… même chose. On finit par petit-déjeuner et par faire l’école. A 11h, ça s’arrête. On décide vite de partir en se disant que deux fois 10km nous attendent et qu’on part un peu tard…

10 kilomètres pour arriver au lac et Galien et Octave courent tout du long. Ils vont finalement au même rythme que nous car ils s’arrêtent pour chasser des braconniers d’éléphants (?!) et ramasser des bâtons. Isis a un rythme de vraie randonneuse : soutenu et régulier.

C’est la dernière montée et quel spectacle au sommet ! Un glacier qui se termine dans un lac où reposent des glaçons. C’est magnifique ! Il fait froid. On met tout ce qu’on a comme habits et on mange nos lentilles et hot-dogs encore chauds. Octave trouve un énorme glaçon en forme de cygne et lui prépare un nid. Galien grimpe de partout et Isis empile les couches de vêtements.

Nous rentrons, il est 19h. Ce soir, les enfants s’endormiront tôt facilement.

Le saviez-vous ?

L’escalade du Cerro Torre est considérée comme l’une des cinq plus difficiles du monde.

Arrivée enfin !
Après l’effort…

2 réponses sur “Laguna Cerro Torre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.