Les chutes d’Iguazu

Nous sommes vendredi, il est 10h30 et nous arrivons dans la ville de Foz do Iguaçu après avoir quitté Sao Paulo la veille au soir. Samir, un ami d’Adriana et Dagoberto qui nous accueillent la semaine de Noël, vient nous chercher à la station de bus. Pendant le trajet, il nous explique la particularité de cette ville si proche de l’Argentine et du Paraguay avec lequel le Brésil fait beaucoup de commerce. Nous aimons Samir tout de suite ! Adorable, prévenant, il nous met tout de suite à l’aise. Il nous invite chez lui où nous rencontrons sa femme, Rachel. Ils vont avoir un bébé début janvier. Nous en profitons pour nous rafraichir après les 18h de car. Après un petit moment détente, nous filons voir les chutes. On ne peut plus attendre ! C’est l’anniversaire d’Octave aujourd’hui et ça faisait un beau cadeau. Depuis que les enfants ont participé à l’anniversaire des 8 ans de Tom et qu’ils ont vu les chutes sur l’ordinateur familial, ils ne rêvent que de ça !

Samir nous emmène sur place et nous dit de l’appeler quand c’est terminé pour qu’il puisse nous emmener à notre AirBnB. Nous n’en revenons pas ! Adorable…

Une dame vient nous expliquer le fonctionnement en espagnol. ou portugnol comme ils disent ! Et oui, ici, tout le monde parle espagnol car les échanges avec le Paraguay sont très nombreux. Et ça, ça nous facilite bien les choses 😉

Nous décidons de prendre la totale : visite du parc puis passer en bateau sous les chûtes. Nous n’avions prévu ni maillot de bain, ni serviettes mais peu importe ! Ça va être génial !

Nous payons et nous montons dans le bus qui nous fait circuler dans le parc. Et là, c’est le déluge. Il pleut énormément et nous nous demandons si on a bien fait. On a dépensé tellement d’argent… Les enfants se fichent de la pluie. Ils rient et ont hâte de voir les chutes. Nous , on doute et puis on se dit que de toute façon, c’est fait ! On sort du bus : la pluie s’arrête, le parc est très peu peuplé, la lumière est magnifique. C’est magique.

Chutes d’Iguazu : « Il ne s’agit pas à proprement parler d’une chute, mais d’un ensemble de 275 cascades formant un front de 3,0 kilomètres environ. La plus haute d’entre elles atteint les 80 m de hauteur. On l’appelle la Garganta do Diabo en portugais (« gorge du Diable »). L’ensemble des cascades déverse jusqu’à six millions de litres d’eau (soit six mille tonnes) par seconde.

Ces chutes interrompent le cours de la rivière Iguaçu, affluent du Paraná, entre l’État brésilien du Paraná et la province argentine de Misiones. Elles comptent parmi les plus impressionnantes au monde. « 

On marche dans le parc et on découvre les chutes sous tous les angles petit à petit pour finir par « la gorge du diable », une passerelle qui passe tout proche des très hautes cascades. Les enfants sont émerveillés et nous aussi.

Nous nous dirigeons ensuite pour prendre le bateau après un passage en voiture électrique dans le parc, puis une visite avec un guide.

On déshabille les garçons qui ne gardent que les boxers. On met toutes nos affaires dans un casier et c’est parti. Là, moment inoubliable où nous nous retrouvons tout prêt des chutes puis… dessous ! On y reste un moment. Les enfants rient, crient et disent que c’est le plus beau jour de leur vie. On chante « Joyeux anniversaire » à Octave qui est aux anges.

Nous rentrons trempés mais qu’importe ! C’était tellement bien ! Samir vient nous chercher, nous emmène chez lui pour que l’on puisse récupérer nos affaires et nous dépose devant notre logement.

C’était une expérience vraiment MA-GNI-FIQUE et nous nous demandons ce que nous réserve la visite de ces chutes côté argentin que nous effectuerons dans deux jours !

Un petit florilège des vidéos que nous avons prises sur place (bon d’accord parfois il y a mon doigt mais j’agrippais tellement le téléphone de peur de le lâcher ! :-p)
Clin d’oeil à La puce à l’oreille à Ecully. Comme promis 😉
Les CP-CE2, nous vous oublions pas ! Vous êtes dans un des plus beaux lieux du monde !

6 réponses sur “Les chutes d’Iguazu”

  1. Impressionnant!!
    Ça devait faire un bruit terrible…
    En tout cas, quelle expérience magnifique vous nous faites partager. Merci!!!! mais va-t-on voir le père Noël en maillot de bain? suspens…

    1. On le cherche !! Mais pour l’instant, on ne le trouve qu’en bonnet et costume chaud rouge ! Ici, les températures ne vont pas sous 15 degrés en hiver alors en été… On ne comprend pas trop. Ou alors la société occidentale est encore vue comme un modèle…
      Si on le voit en maillot, on le met sur le site ! En tout cas, nous, on est bien en maillot ou en shorts 😁

  2. Bonne anniversaire Octave !
    J’ai beaucoup aimé les photos des marchés (des fruits pleins de couleurs et on imagine plein de saveurs…)
    et celles des chutes Diguazu qui m’ont rappelé les chutes Victoria sur le Zambèze en Afrique du sud !
    On sent une ambiance chaleureuse, et merci pour le partage de ces grands paysages que l’on découvre avec les photos et les commentaires du “journal” ! Bises à toute la famille !

  3. Magnifique , merci de nous faire partager tout cela ‘en direct’. Je rejoins la question de Nathalie : comment est le bruit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.