Le Christ Rédempteur

S’il y a bien une image que tout le monde connait de Rio de Janeiro, c’est bien celle de cette colline immense, le Corcovado (le bossu) qui surplombe la ville à 710 m, au sommet de laquelle O Cristo Redentor semble protéger la cité de ses bras étendus. On y accède par un train qui traverse le parc national de la forêt de Tijuca et nous emmène (presque) au pied de la statue de 38 mètres de haut. C’est une prouesse architecturale (chaque main pèse 8 tonnes) et une beauté à couper le souffle. Inutile de préciser que la vue là haut est magnifique – de tous les côtés – et où la tentaculaire Rio s’étend à perte de vue et l’on prend conscience de la définition du mot « mégalopole ». Et nous avons pu assister, comme sur le pain de sucre, au coucher du soleil !

Le petit loup aussi est monté là haut !
Défi relevé !
Jolie ronde !
Si si regardez bien, le « petit » pain de sucre est au fond !

2 réponses sur “Le Christ Rédempteur”

  1. Moi je connais la baie de San Sebastian qui a aussi son Christ et son pain de sucre et que je trouvais la plus belle du monde. Mais là je me dis qu’on ne joue pas dans la même cour ! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.